Post header

Mes 5 conseils pour faire face à la peur de l’entrepreneur 

Title bar

Comment gérer le stress d’une création d’entreprise ?

Marre de votre travail ? Vous vous sentez emprisonné dans le carcan du salariat ? Vous envisagez de tout lâcher pour devenir votre propre patron, mais la création d’une entreprise vous effraie ? Si la peur de l’entrepreneuriat est un sentiment normal et naturel, il est aussi possible de le canaliser en appliquant quelques astuces. Voici mes 5 meilleurs conseils pour gérer le stress de tout entrepreneur !

 

1- Affrontez vos peurs en face !

 

Votre ventre se tord, votre estomac se noue, votre rythme cardiaque s’accélère, votre cerveau s’affole : vous avez peur. Irrationnelle, voire paralysante la peur est un sentiment inconfortable, et nos instincts les plus enfouis nous envoient des signaux clignotants : « Fuyez ! » Pourtant, il y a une alternative : affronter ses peurs !

 

En tant qu’indépendant, vous avez peur de quoi ? De l’échec ? De l’isolement ? De la concurrence ? Du regard des autres ? Du manque d’expérience ou d’études ? Oui, il y a des risques à monter seul son entreprise, mais vous allez voir, ces angoisses ne sont pas forcément un frein, vous pouvez les transformer en énergie positive, et même en véritable moteur ! Alors, n’enfouissez pas vos peurs au plus profond de vous, mais au contraire, exprimez-les, verbalisez-les. On est beaucoup plus fort quand on sait quel « ennemi » braver ! Par exemple, si votre première peur est votre absence de moyens financiers pour lancer votre boîte, analysez cette crainte pour la transformer en une recherche active de financement.

 

2- Pensez positif ! Croyez en votre potentiel d’entrepreneur !

 

Je ne le vous répéterai jamais assez ! Croyez en vous ! Ayez l’esprit guerrier ! C’est ce qui m’a permis de réussir et de gagner beaucoup d’argent, en partant de zéro. N’oubliez jamais que vous avez de la valeur, même si on ne cesse de vous dire que vous êtes un bon à rien. À défaut d’avoir un compte en banque bien rempli, vous êtes riche de connaissances ! Vous disposez d’une grande capacité à apprendre, à progresser, et d’une volonté sans faille pour vous relever en cas d’échec… Si certains y arrivent, pourquoi pas vous ? Gardez toujours ces éléments dans un coin de votre esprit, et vous verrez que les problèmes vous sembleront beaucoup moins insurmontables et vos angoisses moins tenaces.

 

Vous craignez que votre chiffre d’affaires ne grimpe pas assez rapidement ? Que les charges s’accumulent ? Quelle est la méthode à adopter face à une angoisse qui monte, qui vous réveille la nuit ? Je peux vous en parler, ça m’est arrivé ! Stop ! On dédramatise, on respire un grand coup, on analyse les points positifs : « J’ai déjà réussi à attirer quelques clients ? Alors pourquoi pas d’autres ? » Et on met en place un nouveau plan d’attaque pour corriger ses erreurs et repartir dans la bataille !

 

 

 

3- Chassez vos peurs en relativisant !

 

Lâchez du lest ! Vous allez gagner en sérénité en apprenant à prendre du recul sur chaque situation difficile. Ne laissez pas vos peurs prendre des proportions surdimensionnées. Certes, vous misez gros en vous lançant dans la création d’entreprise, mais il ne s’agit pas d’une question de vie ou de mort.

 

Si je vous dis que la peur est un sentiment essentiel, vous me croyez ? Sans elle, vous entreprendriez des actions démesurées dans votre quotidien : sauter dans le vide du haut d’un précipice, nager avec des requins, rouler à contre-sens sur l’autoroute… Dans votre vie professionnelle, la peur peut aussi être une excellente conseillère. Elle vous aide à ne pas foncer tête baissée, à prendre le temps de réfléchir pour entrevoir les solutions adéquates et prendre les bonnes décisions.

 

 

4- Maîtrisez votre destin en étant un entrepreneur actif !

 

Avez-vous remarqué que la peur résulte souvent de l’inconnu. Nous sommes souvent effrayés devant des situations inédites, et donc craintifs par manque de connaissance. Alors, la solution est simple, pour surmonter votre peur de l’entrepreneuriat informez-vous, documentez-vous, suivez des formations, participez à des ateliers ou des salons de création d’entreprise. Vous y trouverez une multitude de réponses qui vous aideront à alléger votre stress de futur entrepreneur.

 

Vous serez alors armé pour lancer votre première action, capitale : monter un business plan. Cette étape cruciale va vous permettre de voir si votre idée est viable. Elle l’est ? Vous voilà libéré d’un poids sur les épaules, la voie est libre, vous n’avez plus qu’à la suivre en gardant en tête les maîtres-mots : patience, persévérance et abnégation.


5- Inspirez-vous d’autres entrepreneurs à succès !

 

Devenir votre propre patron n’est pas un challenge insurmontable. Pourquoi ? Parce que beaucoup d’autres l’ont fait avant vous ! Et encore mieux, ils ont réussi ! Les entrepreneurs à succès, qui gagnent confortablement leur vie en étant partis de rien doivent être pour vous une source d’inspiration. Comment s’y sont-ils pris ? Quelles difficultés ont-ils rencontrées ? Comment les ont-ils surmontées ? Quelles sont les erreurs de débutant à éviter ? En vous penchant de plus près sur leur parcours, vous devriez trouver une mine d’informations précieuses. Certains se sont même spécialisés dans le conseil aux futurs entrepreneurs, j’en fais partie ! si vous voulez aller plus loins j'ai crée une série de vidéos pour vous aider à entreprendre <formation gratuite>, découvrez comment devenir indépendant et développer un business qui marche en quelques étapes simplissimes. 

 

 

Prêt à créer votre entreprise sans stress ?

 

Il serait dommage de passer à côté de la formidable expérience d’une création d’entreprise — dans laquelle vous allez à coup sûr vous épanouir — uniquement à cause de votre peur, au risque de vous ennuyer encore pendant des années en tant que salarié. Acceptez de sortir de votre zone de confort, de faire des sacrifices quelque temps ! Ayez de l’ambition et cette dernière deviendra plus forte que vos plus grandes peurs !

 

Un dernier conseil ? Si vous ne devez pas vous laisser guider à l’aveuglette par vos peurs, écoutez encore moins celles des autres. Je préfère vous prévenir : ceux qui vont chercher à vous décourager sont légion, y compris dans votre entourage proche. Et leurs angoisses peuvent vite devenir communicatives, voire carrément anxiogènes. N’écoutez que vous et votre petite voix intérieure qui, elle, est persuadée de votre réussite très prochaine. Retenez une chose : ceux qui ne réussissent pas sont ceux qui ont eu peur d’entreprendre. Ce ne sera pas votre cas !

 

Pour aller plus loin voici une vidéo avec 5 conseils pour ne plus avoir peur de se lancer :