Post header

Entrepreneurs, ne travaillez pas pour un salaire !

Title bar

Comment augmenter les revenus de votre entreprise en changeant de perspective

 

Les élèves de ma formation me demandent souvent « combien vais-je percevoir de salaire une fois que mon entreprise marche ? » ou « à partir de quand vais-je réussir à me dégager un salaire ? ». 

Tant qu’ils conçoivent l’entrepreneuriat de cette façon, je sais qu’il leur reste un long chemin à parcourir. Vous devinez pourquoi ? Parce que les entrepreneurs ne travaillent pas pour un salaire ! Seuls les employés attendent leur chèque à la fin du mois. Si c’est ce que vous voulez, continuez à enrichir votre patron, vous serez sans doute plus tranquille.

 

Comment fonctionne votre salaire d’employé?

 

Un salaire, c’est un système de rétribution qui correspond au fonctionnement d’une entreprise. C’est le fruit d’un accord entre un salarié et son employeur. Si votre patron vous paye, c’est en échange de votre force de travail, un échange de valeur et surtout du temps passé à travailler. Dans la plupart des cas, le calcul du salaire répond à un taux horaire, et plus vous y consacrez d’heures, mieux vous êtes payé.

 

D’ailleurs, la plupart des chefs d’entreprise ne comptent pas leurs heures supplémentaires et leur rémunération n’est pas proportionnelle à leur travail. En réalité, le dirigeant d’une entreprise ne perçoit pas un salaire, parce qu’il n’est pas payé en fonction de son temps de travail. S’il reçoit une rémunération, c’est pour la fonction même qu’il exerce. Ce point est souvent perçu comme le pire inconvénient de l’entrepreneuriat. Pour moi, c’est sa plus grande force !

Comment est-ce possible de ne plus travailler pour l’argent?

 

Le jour où vous devenez entrepreneur, vous devez être prêt à sortir complètement du mode de fonctionnement d’un salarié. Vous allez devoir adopter une nouvelle façon de voir les choses. Tant que vous pensez en termes de salaire ou de temps travaillé, vous n’avez pas encore un vrai mindset d’entrepreneur. 

 

Ce n’est pas si facile à faire quand on a passé toute sa vie dans les baskets d’un employé ! Mais dites-vous bien une chose : si vous dirigez une entreprise, votre obsession doit être de la faire grandir. Votre priorité n’est pas de savoir quand vous allez vous verser un salaire ni quel sera son montant. 

 

Suivez plutôt les conseils de George Clason dans L’homme le plus riche de Babylone . Votre tâche numéro un va être de savoir comment utiliser les premiers revenus de votre entreprise pour la faire fructifier. Investir dans l’activité même de votre entreprise peut être beaucoup plus efficace que de rester bloqué sur l’idée du salaire que vous devriez toucher. 

 

N’oubliez pas que votre objectif final est votre indépendance financière, et pas vous tuer à la tâche pour obtenir un salaire.

 

Les 3 différences entre un salaire et les entrées d’argent d’un entrepreneur

 

  • Monter une entreprise n’est pas synonyme de toucher un salaire

 

Le moment où vous montez votre entreprise et celui où elle commence à vous faire gagner de l’argent n’ont souvent rien à voir. Lancer sa boîte, c’est d’abord y investir tous les moyens nécessaires pour lui permettre de croître. 

 

Bien sûr, les premiers temps peuvent être difficiles. C’est pourquoi il est important d’assurer vos arrières pour tenir quelques mois sans crainte. Si vous bénéficiez du maintien de vos ARE(https://www.economie.gouv.fr/entreprises/creation-entreprise-allocation-chomage), ce peut être un vrai bonus pour la création d’entreprise. Il est aussi fondamental de bien définir cette échelle de temps en établissant un business plan solide et réaliste.

  • Les revenus d’une entreprise n’égalent pas ceux de son créateur

 

Que vous ayez trouvé vos premiers clients ne veut pas dire que vous êtes déjà en train de gagner de l’argent. Il faut bien différencier votre chiffre d’affaires de vos bénéfices. 

 

Selon votre secteur, vous aurez plus ou moins de frais professionnels. Votre entreprise n’aura pas forcément besoin d’autant de moyens, si vous travaillez depuis un ordinateur ou si vous louez un atelier. Vous aurez besoin d’un local si vous devez stocker des marchandises, mais ce n’est pas systématiquement nécessaire pour de la prestation de services, par exemple. Mais dans tous les cas, et même en microentreprise, vous aurez des charges à décompter, en plus des cotisations auxquelles vos revenus sont soumis. 

 

Enfin, pour faire grandir votre entreprise, vous allez devoir investir, surtout dans les premiers temps. La communication, l’acquisition de matériel, toutes ces étapes essentielles représentent un budget conséquent. Ce n’est que déduction faite de toutes ces dépenses que vous saurez quel bénéfice il vous reste pour vous rémunérer.

 

  • Développer ses revenus : la liberté du créateur d’entreprise

 

L’employeur n’a pas le choix : il doit payer ses salariés au tarif convenu dans leur contrat. Leurs heures de travail sont comptées et déterminent le montant de leur fiche de paie une fois le mois terminé. L’employé est ensuite libre de dépenser sa paie, qui appartient au domaine de sa vie privée. Une fois qu’elle lui est versée, elle n’a plus rien à voir avec l’entreprise.

 

Lorsque vous devenez entrepreneur, les revenus générés par votre nouveau business ne sont pas du tout similaires à un salaire. L’argent qui entre dans votre entreprise est en quelque sorte son carburant. Là où l’entrepreneur diffère du salarié, c’est qu’il peut utiliser l’argent de cette entreprise librement, notamment pour lui permettre de développer ses revenus et in fine recevoir une rémunération plus intéressante. L’employé n’a aucune mainmise sur le versement de son salaire. La plus grande action qu’il puisse tenter pour faire évoluer sa situation, c’est obtenir une prime ou solliciter une augmentation.

Augmentez vos revenus plutôt que ceux d’un autre

 

Si vous souhaitez vous libérer du salariat et de son cercle vicieux, ne plus connaître la sécurité du chèque mensuel est la meilleure chose qui puisse vous arriver ! 

 

Robert Kiyosaki le rappelle dans son livre Père riche, père pauvresi vous travaillez pour un patron, vous construisez les actifs d’une autre personne, pas les vôtres. Comme le dit sa formule-choc, « les riches ne travaillent pas pour l’argent » ! Bien sûr, les salaires que vous percevez tous les mois peuvent vous tromper, et vous pensez que c’est en augmentant cette somme vous allez vous enrichir. 

 

Osez voir les choses autrement ! Je vous invite plutôt à utiliser votre temps pour acquérir vos propres actifs, c’est-à-dire à travailler enfin pour vous.